Le covid-19 chamboule le déroulement des cours de mode

Avec la propagation de la pandémie, de nombreuses formations se font désormais à distance. C’est le cas des cours de mode qui nécessitent pourtant un profond apprentissage technique. Face à une impossibilité d’apprendre dans les meilleures conditions, les étudiants en mode sont dans une tourmente totale.

La pratique : un indispensable dans les cours de mode

Vu les précautions sanitaires instaurées, il est de plus en plus difficile pour les étudiants qui suivent la filière du stylisme de progresser. En effet, la décision du confinement total en printemps dernier a obligé beaucoup de structures de formation à se rabattre sur le mode d’apprentissage à distance. Une méthode qui ne convient pas à tous, notamment ceux qui suivent des formations essentiellement basées sur la pratique comme la mode.
Depuis lors, de nombreux étudiants ont du mal à s’y faire. Ils affirment que la filière mode requiert plus de pratique que de théorie et qu’il faut véritablement être en contact avec les matières et les vêtements pour un meilleur apprentissage. De plus, il faut que l’apprenant ait un encadreur à ses côtés pour lui montrer certains gestes. Ce qui est impossible en ce moment avec la crise sanitaire.

Vers un report de cursus ?

Depuis l’automne 2020, le gouvernement a autorisé la reprise des cours pratiques en présentiel pour les écoles privées. Une mesure qui arrive un peu trop tard pour certains étudiants. En parallèle, il y a des écoles qui donnent la possibilité aux étudiants de faire un report de leur cursus à une date ultérieure. Celui-ci sera par la suite réintégré dans une rentrée décalée.
Par ailleurs, il y a des écoles de modélisme qui ont déployé tous les moyens nécessaires pour assurer un apprentissage à distance complet et irréprochable. C’est le cas de la formation Fashion Design qui s’est déroulée sur la plateforme Teams.