L’Affaire Valérie Bacot

Un bon nombre de femmes souffrent de violences domestiques. Parmi celles-ci il y en a qui se taisent et subissent, et d’autres qui à force de subir se rebelles. C’est le cas de cette quadragénaire. Découvrez son histoire.

Une enfance tourmentée

Lorsqu’elle n’avait que 12 ans, sa mère a épousé Daniel Polette qui avait 36 ans. Son calvaire a commencé lorsque son beau-père s’est installé avec sa mère et elle. Elle se faisait agresser sexuellement. Lorsqu’elle a eu 15 ans, son beau-père a été condamné à 4 ans de prison pour viol sur mineure, mais à cause de sa mère elle était contrainte d’aller le voir en prison. Les agressions ont alors continué. Quand il est sorti de prison, il est revenu à la maison comme si de rien était. À 17 ans, elle tombe enceinte de son beau-père et sa mère l’expulse de la maison. Elle vit avec Daniel Polette et se marie même avec lui. 

Les circonstances du meurtre

Le 13 mars 2016, elle tue son bourreau d’une balle de revolver. Il semblerait que celui-ci a voulu forcer leur fille de 15 ans à se prostituer. Il a même demandé à leur fille comment elle était sexuellement. Valérie Bacot ne voulait sûrement pas que sa fille subisse les mêmes traumatismes qu’elle.

Après avoir tué son époux, ses deux fils et le petit-ami de sa fille l’aide à enterre le corps. Quelques mois après, le petit copain révèle à sa mère des informations dont celle-ci informe la police. Ce qui les conduit au corps. Valérie Bacot et ses enfants sont interpellés en octobre 2017 et les enfants sont condamnés à six mois de prison. Quant à Valérie, elle est en instance d’un procès qui aura lieu en juin 2021, mais elle a le soutien de beaucoup de personnes qui ont même signé une pétition pour sa libération.

Voici les détails de cette sordide histoire.