La nouvelle politique de confidentialité de WhatsApp : qu’en est-il réellement ?

Saviez-vous que 500 millions d’utilisateurs et 50 millions d’autres utilisateurs ont été respectivement acquis par les deux géants de la technologie Telegram et Signal ? Si vous utilisez WhatsApp, vous avez sûrement reçu très récemment un message vous demandant d’accepter avant le 8 février la nouvelle mise à jour apportée aux politiques de confidentialités. Ceci s’explique par l’union des deux géants des réseaux sociaux WhatsApp et Facebook dans le but de vous offrir une intégration avec les services et produits de Facebook. Malheureusement, c’est une situation assez gênante qui pousse les utilisateurs vers une entité sociale plus confidentielle. Découvrons l’essentiel de l’actualité dans la suite de cet article. 

Vos données partagées avec Facebook 

Plusieurs de vos données personnelles comme votre numéro de téléphone, votre nom ainsi que vos coordonnées géographiques seront partagées avec Facebook. Cependant, il ne pourra pas avoir accès à vos conversations, car ces dernières sont protégées par un chiffrement de bout en bout. Des profils d’utilisateurs sont donc générés en fonction de vos préférences pour de la publicité cible. On vous propose donc des contenues susceptibles de vous plaire et de vous faire dépenser. 

L’Europe à l’abri ?

Seuls les pays européens sont rassurés de la non-utilisation de leurs informations à des fins commerciales. 

Par contre, en Afrique aucune déclaration officielle clarifiant sur l’utilisation des données n’a été donnée. Malheureusement, selon les rumeurs Facebook est impliqué dans des scandales politiques stipulant que ce dernier utilise les informations confidentielles de ses utilisateurs dans le but de modeler les contenus visualisés pour favoriser des candidats aux élections.

Vous ne souhaitez plus utiliser whatsApp ? 

Vous avez la possibilité d’ignorer cette nouvelle politique d’utilisation jusqu’au 8 février. Dans ce cas, votre compte sera suspendu. Vous pouvez aussi supprimer votre compte définitivement selon la procédure officielle de WhatsApp. Dans l’un ou l’autre des cas, vous pouvez opter pour une nouvelle messagerie instantanée comme Signal ou Telegram qui, pour le moment, rassurent les utilisateurs.