Etats-Unis : que révèle le plan de relance de Joe Biden ?

A l’instar des autres pays, les Etats-Unis ont aussi été perturbé par la crise du coronavirus. Face à cette situation, le nouveau président Joe Biden établit un plan de relance de 1900 milliards de dollars qui a été approuvé par la Chambre américaine le 27 février 2021. Mais que contient ce programme de relance ? Cet article vous répond. 

Une contribution pour vaincre la COVID-19

Pour lutter efficacement contre la COVID-19, Biden alloue environ 400 milliards de dollars du budget prévu. Avec ce montant, il pourra accélérer le rythme des vaccinations et accroître le déploiement des tests. De plus, une partie des fonds alloués est destinée pour payer des équipements contre le virus (masques, gants, etc.).

Hormis ces éléments, Joe Biden envisage aussi d'ouvrir à nouveau  les écoles. Ici, le montant alloué doit servir pour augmenter les capacités de transport et payer des parois de protection pour les classes.

Une contribution pour soutenir les familles

Le président Biden a aussi pensé aux familles démunies pendant cette crise sanitaire. Pour ce faire, il mobilise 1000 milliards de dollars pour aider les familles en difficulté. Selon la réglementation, chaque personne doit recevoir un montant de 1400 dollars. 

Il est aussi prévu de donner une contribution pour aider les américains dans le paiement des loyers. Pour mieux soutenir cet acte, le gouvernement américain interdit toute expulsion locative jusqu’au 30 Septembre 2021.

Un accompagnement pour les victimes du coronavirus

Pour aider les défavorisés, Biden mobilise 440 milliards de dollars. Une partie de ces fonds est prévue pour aider les petites entreprises à disposer de la liquidité. Aussi,  il alloue 350 milliards pour permettre le paiement des salaires aux agents de santé, policiers, enseignants, etc. 

Le reste des fonds est prévu pour faciliter les transports en commun et pour moderniser l’outil informatique. De ce fait, les américains pourront facilement se déplacer et le pays sera exempt de toute cyberattaque.